Pépinière d’entreprise de la ZA Val de Vence (08)

VMZ Profil sinus : un choix idéal pour un projet BBC et modulaire

 

La nouvelle réglementation thermique stimule le recours à l’isolation thermique par l’extérieur et du même coup le développement des façades rapportées. Dans ce domaine, comme dans celui de la couverture, les produits et systèmes de VMZINC sont la clé de solutions parfaitement adaptées, tel le système VMZ Profil sinus, pour le projet « évolutif » de la nouvelle pépinière d’entreprises de Charleville-Mézières.

Dans le quartier de la Ronde-Couture, non loin du principal carrefour autoroutier qui la dessert, Charleville-Mézières (Ardennes) poursuit la transformation d’une ancienne friche industrielle en une nouvelle zone d’activités : le Val de Vence. C’est sur ce territoire par définition voué aux entreprises que la communauté de communes Cœur d’Ardenne a décidé d’implanter une pépinière d’entreprises, qui ouvrira ses portes en janvier 2014. Encore en chantier à l’été 2013, l’ouvrage se compose d’une partie bureaux (800 m2 ) et d’ateliers (480 m2 ) sur un terrain de 5200 m2 . L’ensemble est très représentatif de l’adhésion de Cœur d’Ardenne aux principes du développement durable. Le projet est mené selon les principes de la démarche HQE et cible un niveau «très performant» pour la gestion de l’énergie (cible 4) et celle de l’entretien et de la maintenance (cible 7) ; il vise la certification BBC Effinergie bâtiment tertiaire. «Un autre trait distinctif, qui a fortement orienté la conception, indique Jean-Marc Charlet, l’architecte, a été l’exigence du maître d’ouvrage en matière de flexibilité et de modularité du bâtiment, de façon que celui-ci puisse ultérieurement être reconfiguré sans toucher à la structure porteuse.»

L’atout de la modularité

Féru de zinc, qu’il prescrit fréquemment en couverture et en bardage pour des projets de maisons individuelles ou de bâtiments publics, Jean-Marc Charlet a pensé une fois de plus à ce matériau dès l’origine du projet. Pour plusieurs raisons : ses qualités traditionnelles en rapport avec la cible 7 (durabilité, absence d’entretien, caractère recyclable), son rapport qualité-prix, son adaptation aux systèmes d’isolation thermique par l’extérieur, mais surtout en imaginant le parti qu’il pourrait tirer du système VMZ profil sinus pour ce projet. «En tranchant avec les bardages métalliques des bâtiments industriels environnants, ce produit permet d’identifier immédiatement la pépinière d’entreprises comme un bâtiment public et il répond complètement au besoin de flexibilité du programme.» Deuxième avantage lié au caractère modulaire du système VMZ Profil sinus – pour l’architecte cette fois –, sa capacité à se combiner avec d’autres modules (fenêtres, brisesoleil) de tailles identiques (0,90 m de largeur x 2,70 m de hauteur), pour composer la façade principale. Pour aller au bout de sa recherche de cohé- rence et même d’harmonie, l’architecte a pu trouver dans le catalogue VMZINC la nuance de prépatiné PIGMENTO® (vert lichen) qui permet au bâtiment de dialoguer avec les teintes gris vert des terrasses végétalisées, du parking (système evergreen, haies de séparation), des espaces paysagers et du bois situé en fond de parcelle.

De la couverture à l’enveloppe

Sur le chantier, arrivé à mi-parcours à la mi-juin après avoir démarré en janvier 2013, Patrick Petitmangin, le responsable de l’entreprise de bardage commente à propos du projet la transformation du métier : «En accompagnant les applications du métal au bardage, nous sommes passés de la couverture à l’enveloppe, et pour ce faire, nous avons intégré les savoir-faire de l’étanchéité et de l’isolation.» En charge de ces lots également sur le chantier de la pépinière, l’équipe de pose poursuit, depuis l’achèvement du gros œuvre, la mise en place des profilés verticaux (les «épines») supports du bardage et du complexe d’isolation. «Les éléments de vêture (profilés de type VMZ Profil sinus) sont posés sur une ossature primaire en bois dont le calepinage a été réalisé par le bureau d’études de l’entreprise Petitmangin en collaboration avec VMZINC. Ils sont approvisionnés par palettes, prêts à monter», souligne Patrick Petitmangin. Sur le chantier, l’entreprise n’a donc à gérer ni stockage ni façonnage, mais se concentre sur la mise en place des épines, leur verticalité et les tolé- rances d’espacement.


La façade se décompose en modules indépendants fixés par des vis sur une ossature de bois. Il est donc très facile à démonter pour créer une fenêtre ou greffer une extension, ce qui ne serait pas envisageable aussi simplement avec un habillage qui forme une enveloppe monolithique sur le bâtiment, comme le joint debout.

Jean-Marc CHARLET , Architecte
  • Maître d’ouvrage : Cœur d’Ardenne(communauté de communes)
  • Mandataire du maître d’ouvrage : SEAA (société d’équipement et d’aménagementes Ardennes)
  • Architecte : Jean-Marc Charlet (Zoom Architecture)
  • Entreprise : Petitmangin.fr de Vrigne-aux-Bois (08)
  • Superficie : 1100 m2
  • Système : VMZ Profil sinus
  • Aspect : PIGMENTO® vert lichen