Internat, lycée Charles Renouvier, Prades (66)

Couleurs et vibrations en façade pour un confort d’été optimisé.

 

VMZINC® fait vibrer la nouvelle façade de l’internat garçons du lycée de Prades en créant un système de profils nervurés originaux qui fait office de « peau de protection » pour le confort thermique et pour l’intimité des dortoirs.

Dernière tranche du programme de réhabilitation globale du lycée polyvalent Charles Renouvier à Prades (66), l’internat garçons avait vraiment besoin d’être entièrement repensé : les locaux étaient devenus en partie inadaptés aux besoins de l’équipe pédagogique, nonconformes au regard de certaines réglementations et les chambres de l’internat frisaient la vétusté !

Les cabinets d’architectes Gotanègre & Vermeersch et Chamard & Fraudet ont travaillé conjointement pour transformer ce R+4 en un bâtiment sur cour fonctionnel, simple et rationnel, accessible et accueillant. Il s’inscrit en limite de parcelle face au bâtiment externat avec un concept bien distinct visible en façade : une bande «activités de jour» sur les deux premiers niveaux formant le socle et une bande «activités de nuit» sur les trois niveaux supérieurs. La partie jour rassemble de nouvelles salles de cours capables d’accueillir jusqu’à 250 personnes. La partie nuit se compose d’une soixantaine de chambres de 2 lits.

Parmi les objectifs définis par le Conseil Régional, maître d’ouvrage, figurent une réduction significative des consommations d’énergie. Orienté sud/ sud-est, l’internat garçons est un bâtiment à large façade très exposé au rayonnement solaire. Du printemps à l’automne, il peut y faire jusqu’à 35°C, une surchauffe coûteuse à réguler.

Pour remédier à ce problème de chaleur, les architectes ont opté pour des équipements performants (système de ventilation double-flux, chauffage, GTC, brise soleil réglables…) mais aussi pour la mise en place d’une isolation extérieure au bâtiment avec protection solaire déportée.

Une création sur-mesure en zinc

Les architectes ont choisi un matériau qualitatif, le zinc, pour sa résistance, sa durabilité et son entretien facile. Partant des plans fournis par la maîtrise d’œuvre, le service technique de VMZINC a créé des profils nervurés originaux avec des perforations de 5 mm de diamètre espacées de 8 mm. La transparence est assurée avec seulement un taux de perforation de 35%. Chaque module de pose est composé de quatre éléments nervurés ayant des profils différents. Ils se fixent à 130 cm de la façade du bâtiment sur une ossature métallique par vis autoperceuses avec rondelle de répartition posées aux quatre coins de chaque profil nervuré. L’ensemble a été également étudié pour garantir une résistance à des vents dépassant les 160 km/h, un élément loin d’être anodin dans cette région connue pour sa Tramontane !

Pour couvrir les 820 m 2 de façade du bâtiment, VMZINC a conçu, produit et plié 1136 profils nervurés. Un prototype a été réalisé au préalable par l’entreprise Comero, en présence des architectes et de l’équipe VMZINC pour que tous puissent valider le système. Les profils nervurés ont été conditionnés et livrés par type de pliages, ce qui a grandement facilité le travail d’installation.

Avec ses perforations, cette «peau de façade» arrête la majeure partie des rayonnements solaires à bonne distance du bâtiment tout en laissant passer une luminosité adaptée aux dortoirs. De leurs chambres, les internes ont vue sur l’extérieur sans risque d’être gênés par d’éventuels regards extérieurs.

Surplombant la partie jour en bois du bâtiment, cette «peau de zinc» couleur QUARTZ-ZINC ®, redimensionne le bâtiment dans l’espace en lui apportant couleur et dynamisme, aténuant ainsi son aspect monolithique. Avec ses pliages, elle crée un effet de vibration qui se joue de la lumière tout au long de la journée et selon l’endroit d’où on la regarde. «En proposant ce système de profils nervurés sur-mesure, VMZINC nous a permis de transposer concrètement notre projet architectural, explique Thierry Fraudet avec satisfaction. Le rendu final du bâtiment est à l’identique de celui conçu sur plan.» Il reste maintenant à disposer de façon aléatoire les drapeaux qui viendront projeter une note colorée sur la maille et renforcer les jeux d’ombres et de lumière ainsi créés

Nous avons conçu l’enveloppe comme une seconde peau aux fonctions multiples : Elle fait office de film protecteur, qui filtre une partie de la chaleur, et de brisevue pour offrir un peu plus d’intimité aux chambres de l’internat qui donnent sur la cour du lycée.

Jean Guy Gotanègre et Thierry Fraudet , Architects
  • Architecte : Gotanègre & Vermeersch
    Chamard & Fraudet
  • Entreprise : Comero
  • Superficie : 800 m2
  • Système : Profils nervurés et perforés
  • Aspect : QUARTZ-ZINC®