Groupe scolaire, Donjeux

Le nouveau PIGMENTO® brun écorce fait ses classes

 

La nuance brun écorce élargit à de nouveaux environnements l’éventail d’harmonies de la gamme PIGMENTO® de VMZINC. Sa première utilisation, pour un groupe scolaire en construction en HauteMarne, illustre aussi son aptitude à se conjuguer aux complexes d’enveloppe les plus performants.

Dotée de nouvelles compétences dans le domaine scolaire depuis 2010, la communauté de communes Marne-Rognon (Haute-Marne) a mis en chantier à Donjeux un nouvel établissement. Comprenant quatre classes maternelles et dix pour le primaire, il accueillera dès la rentrée 2014 les enfants de huit communes d’alentour. Le site choisi pour la construction, à l’entrée est du village, s’inscrit dans un paysage typique de la région, mêlant espaces boisés et vastes étendues de terres cultivées. C’est cet environnement et le goût qu’il revendique pour les bâtiments « discrets, voire furtifs » qui ont une fois de plus inspiré le travail de conception de l’architecte, Jean-Philippe Thomas(1). Pour trouver sa place dans son environnement, le vaste bâtiment (150 m de long sur 30 m de large et seulement 3,50 m de hauteur) revêt en couverture et pour la plus grande partie des façades une peau en PIGMENTO® brun écorce, la quatrième nuance de la gamme, proposée par VMZINC depuis 2012.

«Ce choix s’est imposé parce que ce nouveau PIGMENTO s’accorde parfaitement aux tons rougeâtres de la terre, et la beauté du matériau autorise une grande homogénéité visuelle, tout en apportant de subtiles nuances», explique Jean-Philippe Thomas. Ce choix se justifie également par le très haut niveau de performance thermique atteint grâce à cette peau structurelle. Accoutumé à travailler avec des panneaux de bois «techniques», l’architecte a innové en optant cette fois pour un complexe de 380 mm d’épaisseur associant panneaux de type Kerto, isolation extérieure (ouate de cellulose, fibre de bois) et zinc. Supportée par un système de portiques, cette enveloppe est la clé d’un gain de performance de 30% par rapport aux exigences de la réglementation thermique 2012. Si bien qu’un équipement simple de pompe à chaleur couplée à 24 m2 de panneaux solaires suffit pour le chauffage. Pour être compétitif vis-à- vis de solutions plus traditionnelles, le projet a également bénéficié de la brièveté de son délai de réalisation. Après la phase de terrassement et d’exécution des fondations, la construction, ou plutôt l’assemblage de la structure préfabriquée, a démarré en juin. «C’est un chantier qui va très vite, confirme Pierre Fèvre, dont l’entreprise s’est vue confier le lot de couverture et de bardage. Et le profil en long du bâtiment s’y prête, malgré la présence de sorties de ventilation, de lucarnes et de fenêtres de toit.» L’entreprise s’est donnée les moyens de suivre le rythme : revue des points de détails avec Damien Demachy, le technicien de VMZINC, avant le lancement de l’exécution ; installation sur le site d’un conteneuratelier où sont façonnés les bacs, qui sont mis en place à une cadence atteignant 150 m2 par jour. Un autre facteur contribue à cette efficacité et au fini de l’exécution : pour la fixation des bacs, l’utilisation du système VMZ Pattes monovis qui rend le travail impeccable.

L’avantage des pattes monovis sur les pattes classiques fixées à l’aide de pointes, c’est qu’on en utilise deux fois moins, donc le travail va deux fois plus vite. Et la tête de vis s’intègre exactement dans le cuvelage de la patte, ce qui supprime tout risque de désaffleurement en sous-face des bacs.

Pierre FÈVRE , Chef d'entreprise
  • Maître d’ouvrage : Communauté de Communes Marne-Rognon
  • Architecte : Jean-Philippe Thomas (Reims)
  • Entreprise : Fèvre & Fils (Heiltzle-Maurupt, 51)
  • Superficie : 3500 m2
  • Système : VMZ Joint debout
  • Aspect : PIGMENTO® Brun écorce